Vote utilisateur: 3 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Ferme les yeux, ouvre tes narines. Tu sens cette bonne odeur de fumée de viande grillée et de grillades divers et variés ?. Mais oui !. Nous sommes en été, la saison des barbecues et des soirées passées au jardin, en famille ou avec des amis, pour profiter du beau temps.
Pour 6 personnes - 5 min de préparation - 9 min de cuisson - 2 heures de repos

Matériel :

Un barbecue

Ingrédients :

  • 4 bananes
  • 8 c. à soupe d’eau
  • 8 c. à soupe de miel
  • 100 g de chocolat à cuire
  • 10 cl de crème liquide

Préparation de la recette :

  • 1. Dans une petite casserole, mélange l’eau et le miel. Chauffe le tout quelques secondes (/!\ fais-toi aider par un adulte). Quand le miel est fondu, mélange le sirop obtenu et verse-le dans un plat creux.
  • 2. Pique la peau des bananes à plusieurs endroits avec une fourchette et mets-les à mariner dans le sirop pendant 2 heures. Arrose-les régulièrement avec le sirop. Saisis les bananes sur la grille d’un barbecue et laisse-les cuire environ 4 minutes de chaque côté (/!\ fais-toi aider par un adulte).
  • 3. Casse le chocolat en morceaux dans un bol, arrose-le de crème et fais chauffer 1 minute au micro-ondes (/!\ fais-toi aider par un adulte). Mélange jusqu’à ce que le chocolat soit totalement fondu. Déguste tes bananes grillées avec cette sauce au chocolat.

Recette de bananes au chocolat, au barbecue, cuites dans leur peau.

Attention cuisson ! :
Outre le fait que la cuisson au barbecue demande une extrême vigilance et la présence indispensable d'un adulte, elle nécessite aussi une vraie surveillance pour que les aliments ne noircissent pas. En effet, les parties noires (carbonisées) des grillades ne seraient pas bonnes pour la santé. Fais donc cuire tes aliments à 10 centimètres des braises minimum.

On se couchera moins bête ce soir ! Comment le renard construit sa maison ?
Il creuse trois terriers sous la terre : un petit, très frais, pour passer l'été, un plus grand, pour s'abriter l'hiver, et un dernier où il place ses réserves de nourriture.