Cultiver soi-même ses fruits et légumes, c’est possible.
Si tes parents possèdent un jardin, demande-leur de te réserver un petit espace pour y créer ton potager. Choisis avec eux des variétés qui poussent vite et simples à cultiver comme les tomates, les fraises, les carottes, les haricots verts, la laitue, les radis ou encore les framboises. Et si tu n’as qu’une terrasse ou un balcon, il est très facile d’y installer de petites plantations de fines herbes, de tomates cerises ou de fraises.
.Faire un jardin potager

Pour les parents, l’école du Breuil, gérée par la Ville de Paris, propose aux jardiniers amateurs des cycles complets de jardinage.
www.ecoledubreuil.fr

Chaque année, pour encourager et développer l’éveil du goût chez les écoliers, des professionnels des métiers de bouche (chef, artisan, chef de cantine) interviennent dans les classes de CM1 ou CM2. Cela permet de déguster des plats originaux, d'obtenir des recettes de chefs ou de bénéficier de leurs conseils.
.La Semaine du Goût®
Objectif : faire découvrir à nos petits gourmets les saveurs et leur transmettre la passion du goût :

  • d'éduquer au goût les consommateurs, notamment les enfants
  • d'éduquer à la diversité et au plaisir des goûts et des saveurs
  • d'informer de manière pédagogique sur les produits, leur origine, leur mode de production et leurs spécificités
  • d'informer sur les métiers de bouche
  • de transmettre des savoir-faire
  • d'encourager les comportements et consommations alimentaires s'inscrivant dans un mode de vie équilibré et durable.

 La Semaine du goût a lieu chaque année au mois d’octobre depuis 1990, à l’initiative du journaliste gastronomique Jean-Luc Petitrenaud. www.legout.com

C’est possible avec Soon Soon Soon !.
Soon Soon Soon, le média qui explore les tendances de demain avec son nouveau Soonoscope.
C'est d'abord un magazine crowdsourcé sur les innovations et les modes de vie émergents. C’est ensuite un cabinet d'étude pas comme les autres. Chaque trimestre, Soon Soon Soon publie son « Soonoscope », une analyse poussée des tendances, à destination des entreprises et agences de publicité. Le tout reposant sur une large communauté d’éclaireurs, auxquels rien n’échappe.
.Une détection crowdsourcée de milliers d’innovations par les centaines de contributeurs de Soon Soon Soon.
Soon Soon Soon : Le média, qui fait un état des lieux des innovations et tendances qui émergeront ces prochaines années. Une détection crowdsourcée de milliers d’innovations par les centaines de contributeurs de Soon Soon Soon.

Créé en 1678 par Jean-Baptiste de la Quintinie pour alimenter en fruits et légumes la table du Roi-Soleil, le Potager du roi à Versailles est, depuis son origine, un lieu d’expérimentation.
.Le Potager du Roi a été construit entre 1678 et 1683 par Jean-Baptiste La Quintinie, à la demande de Louis XIV.
Il a permis d’offrir à Louis XIV et à sa cour fruits et légumes rares et produits à contre-saison.
Dès qu’elles arrivent des Amériques, tomates, pommes de terre et fraises entrent au potager. Même si, à l’époque, les tomates servent seulement de décoration à la table du roi, et les pommes de terre nourrissent les cochons...
Accueil du public d’avril à octobre. www.potager-du-roi.fr

C'est l'association le M.U.R. ("Modulable, Urbain, Réactf")
Cette façade du 11e arrondissement de Paris, dédiée au Street Art. Tous les 15 jours, un nouvel artiste investit les lieux en dessinant par-dessus l'oeuvre de son prédécesseur.
.Un M.U.R. de street-art éphémère
Du graffiti à l'œuvre d'art
Le Street art, ou "art urbain", consiste à réaliser une œuvre dans | la rue, à même les murs. Il est né dans les années 1960, à Philadelphie, aux États-Unis. Au début, les jeunes artistes se contentaient d'écrire leurs noms ou leurs pseudos afin de se faire connaître : c'est ce qu'on appelle le graffiti. Depuis, la pratique a évolué vers des œuvres bien plus élaborées et engagées.
Cet art éphémère suscite le plaisir, l'étonnement... ou la réprobation des passants. À travers sa peinture, le street-artiste cherche à faire passer un message. Les techniques dont il dispose sont nombreuses : peinture, mosaïque, collage, pochoir.

On se couchera moins bête ce soir ! Comment s'appellent les dieux hindous ?
Les hindous croient qu’il n’y a qu’un seul dieu qu’ils nomment Brahman.
Les autres dieux hindous ne sont que des facettes différentes de Brahman et ils sont nombreux. Parmi eux, les trois principaux sont Brahmâ le créateur, Vishnu le dieu de la paix et Shiva le dieu de la destruction et du renouveau. Mais Vishnu, par exemple, a pris plusieurs formes pour venir sur terre et y ramener l’ordre. La plus connue de ces formes est Krishna. Et il existe encore d’autres dieux, visages du Brahman. Le plus populaire d’entre eux est très certainement Ganesh, le dieu éléphant. Ganesh est un protecteur qui éloigne les obstacles. Les hindous l’invoquent à chaque moment important de leur vie quotidienne.