Faut-il se raser (et quand) ?

Ça, c'est toi qui vois !
Pour commencer, mieux vaut avoir des poils et on n'est pas tous égaux sur ce point !
La barbe n’apparaît pas dès les débuts de la puberté. Beaucoup de gars patientent jusqu'au lycée pour attaquer.
À l'inverse, ce n'est pas parce qu'un soupçon de duvet pousse sous tes narines que tu dois te sentir forcé de le tailler immédiatement ! Le mieux, c'est encore de demander conseil à un mec, un vrai : ton père !

Comment faire ?

Certains utilisent un rasoir électrique, mais le grand classique, peu cher et efficace, reste le rasoir mécanique tout simple. N'emprunte pas celui de tes proches, fais-toi offrir le tien. Remplace-le (ou les lames, s'il n'est pas jetable) dès qu'il est moins efficace. Si tu as beaucoup d'acné, demande conseil au dermatologue.

Voici, en 5 étapes, comment procéder.

  • 1. Si possible, rase-toi avant le petit-déjeuner, car la digestion dilate les vaisseaux sanguins et favorise donc les coupures. Lave-toi le visage à l'eau chaude avec un savon spécial peaux jeunes et humidifie bien la zone que tu veux raser.
  • 2. Dépose une noix de crème à raser hydratante sur le bout de tes doigts et applique-la, en massant légèrement, sur la zone à raser. Cela assouplit les poils et la peau et facilite le rasage.
  • 3. Maintiens la peau tendue d'une main et, de l'autre, passe le rasoir dans le sens de la pousse du poil, de haut en bas sur les joues. Vas-y délicatement, quitte à repasser une deuxième fois, plutôt que de bourriner et de t'irriter. Le rasoir est une agression pour la peau !
  • 4. Ensuite, passe de l'eau froide sur ton visage pour refermer les pores de la peau. Si tu as de petits saignements, humidifie une pierre d'alun (en parapharmacie) et passe-la sur les coupures.
  • 5. Applique un baume après-rasage sans alcool pour hydrater et protéger ta peau.

On se couchera moins bête ce soir ! Comment le renard construit sa maison ?
Il creuse trois terriers sous la terre : un petit, très frais, pour passer l'été, un plus grand, pour s'abriter l'hiver, et un dernier où il place ses réserves de nourriture.