Le maillot de bain est devenu le vêtement indispensable à la plage. De nos jours, cette tenue de plage ne passe guère inaperçue. Aussi appelé costume de bain, le maillot de bain s’incruste dorénavant dans les défilés de mode et se perfectionne au fil des années. Aujourd’hui fabriqué dans des couleurs variées, cet habit ne cesse de séduire les hommes et les femmes de par ses formes variées.

Sous l’antiquité

Le maillot de bain a vu le jour chez les Romains grâce aux bains publics. Aimant profiter des bienfaits de l'eau thermale, et se laver, il leur fallait un habit léger, mais pas trop dénudé.

Moyen Âge

Pendant cette période, pas besoin de maillot de bain : les gens ne se baignent plus qu'en privé (et pas très souvent). L'eau n'est plus synonyme de purification Au contraire, les eaux thermales sont jugées mauvaises pour la santé et accusées de répandre des maladies. Leurs bienfaits ne sont redécouverts qu’au début du 19e siècle.

Au 19e siècle

Pour profiter des joies de la plage, on se couvre au maximum ! La pudeur l'exige. Les femmes enfilent un pantalon bouffant, une chemise à manches courtes, un bonnet de bain, mais aussi des bas et des chaussures ! Une tenue complète, pas des plus pratiques pour nager...
Les hommes ne sont pas épargnés. Il leur est interdit de montrer leur torse.
Le costume de bain une-pièce n’apparaît qu’à la fin du siècle, en 1890. On est encore loin du maillot moulant en Lycra, mais la coupe découvre les jambes et les bras.

Au 20e siècle

Les corps ont encore du mal à s'exposer librement. Mais les bouts de tissu superflus vont vite tomber.

en 1905

Annette Kellerman, une championne de natation australienne, est la première femme à oser porter un maillot de bain moulant.

en 1920

La Première Guerre mondiale enfin finie, les corps se dévoilent. Le couturier français Jean Patou lance la mode du sportswear avec ses maillots de bain en tricot. Synonyme d'élégance sportive, cette tendance suit celle de l'émancipation des femmes et leurs revendications pour l'égalité des sexes.

en 1946

Après le flop en 1932 d'Atome, le premier maillot de bain deux-pièces, l’ingénieur Louis Réard lance le Bikini. Surnommé "la première bombe an-atomique", ce mini bout de tissu (1 m2 au total) fait scandale. Jamais autant de chair n'avait été exhibée ! Pourtant, le une-pièce reste le "must have" des femmes.

en 1962

Trop osé, le Bikini ne s’est pas encore démocratisé sur les plages. Il faut attendre l'apparition au cinéma d'Ursula Andress dans son fameux maillot blanc de James Bond girl pour en faire un succès mondial.
On assiste également à la naissance du trunk, un maillot de bain pour les hommes. Pratique, il ressemble à un caleçon court ou mi-long sur les cuisses et s’accessoirise d'un cordon taille basse.

les années 1980

Les slips de bain paraissent bien ringards face aux caleçons longs des surfeurs. Avec leurs motifs hawaïens et leurs couleurs vives, les garçons ne jurent plus que par eux. Le maillot boxer est lui aussi à la mode. Il est très apprécié car il offre une grande liberté de mouvement.

aujourd'hui

De nos jours, tout le monde mise sur l'eau-riginalité. On peut même dire qu'on s'habille pour aller à la plage. Le maillot de bain est devenu un accessoire de mode qui se décline à l'envi. Et si, chez les femmes, le une-pièce refait surface, il aura du mal à détrôner le Bikini, qui est aujourd'hui le plus vendu au monde.

On se couchera moins bête ce soir ! Comment le renard construit sa maison ?
Il creuse trois terriers sous la terre : un petit, très frais, pour passer l'été, un plus grand, pour s'abriter l'hiver, et un dernier où il place ses réserves de nourriture.