Imprimer
Catégorie : Non catégorisé
Affichages : 832

Les jeunes et l'alcool : attention danger !

Un enfant sur deux a déjà bu de l'alcool avant d'entrer en 6ème ?. Et ce, à l'occasion de fêtes de famille !

"L'alcool, il y a deux versions. Soit c'est un ennemi qui te veut du bien mais qui te fait mal. Soit c'est un ami qui te veut du mal mais qui te fait du bien." Jacques Dutronc

Le vin et la bière font partie de notre patrimoine culturel. Alors, un verre, ce n'est pas si grave. C'est même fun !
Pour la première fois, voici les effets de la boisson sur de jeunes adultes.
L'occasion de te dire la vérité sur celui que tu imagines être un ami.

Ton corps, il trinque

L'alcool ne se digère pas. En quelques minutes, le sang le transporte dans tout l'organisme et ses effets sont rapides.

Ton cerveau, il se détruit

L'organe le plus précieux de ton corps, une fois irrigué par l'alcool, peut vite te jouer des tours.

Pourquoi ton cerveau est-il fragile ?

Le cerceau d'un adolescent est plus fragile que celui d'un adulte. Pour plusieurs raisons. ...

Pourquoi boire ?

À ton âge, boire permet parfois de s'intégrer au groupe. Mais aussi de te faire oublier que c’est toi qui construis ta vie. Dès maintenant !

L’alcool, ça commence quand ?
Dans la famille, dès le plus jeune âge, avec un verre de cidre ou de champagne à l'occasion d'un anniversaire, d'une fête de fin d'année... Un jeune sur deux a déjà consommé de l'alcool avant d'entrer en 6e.

Pourquoi les ados boivent-ils ?
C'est une expérience parmi d'autres. On observe que les collégiens ont tendance à boire de plus en plus régulièrement et dans des quantités de plus en plus importantes. Les dommages engendrés (vomissements, maux de tête) sont très vite oubliés. Pire, ils sont valorisés par le groupe. Il faut en passer par là pour montrer que l'on est prêt à entrer au lycée. L'alcoolisation s’accélère en 4e et surtout en 3e.

Un ado qui boit devient-il un adulte alcoolique ?
Ce n'est pas aussi simple. Ingurgiter beaucoup d'alcool avant 20 ans augmente les risques de dépendance à l'alcool, mais aussi à d'autres substances addictives (tabac, cannabis).
La raison : l'alcool atteint le système limbique, la zone du cerveau qui commande les émotions et la sensation de ne plus avoir envie. Même si l'on arrête de boire, cette zone garde en mémoire une grande sensibilité à l'alcool.
Elle se réveillera d'autant plus facilement à l’âge adulte si l'on a bu à l’adolescence.

Quel message avez-vous envie de faire passer ?
Les ados pensent souvent que ce qui est grave, c’est d’être alcoolique. Mais il n’y a pas besoin d’atteindre ce stade pour que cela soit dangereux pour soi ou pour les autres. Avec cinq verres, on peut se tuer en scooter ou tuer quelqu’un.
On peut aussi avoir un rapport sexuel avec n’importe qui. Et ça, c’est maintenant, pas dans 40 ans.

+ d'infos

Tu organises une soirée, tu es invité à une soirée... Des réponses à tes questions sur le site qui t'est dédié.
http://jeunes.alcool-info-service.fr/