Imprimer
Catégorie : Non catégorisé
Affichages : 1121

Les bonbecs sont à la fête !

Colorés, aux goûts et aux formes variés, les bonbons sont une source de plaisir et un remède anti-stress. On en consomme chaque année des milliers de tonnes. La confiserie, un drôle de business !.

Quel bonbonvore es-tu ?

Les bonbons. ... Tout le monde les aime !. Ou presque. Huit personnes sur dix en consomment en France. Mais pas pour les mêmes raisons. ... ni en même quantité !.

Ce sont les ados et les jeunes adultes (12-24 ans) qui sont les plus gros mangeurs de bonbons. Mais les trois quarts des Français de plus de 15 ans déclarent en consommer, ne serait-ce que ponctuellement. Pour les fabricants, la stratégie est donc de varier les produits pour plaire à tout le monde ! Les jeunes restent la cible première des industriels. Au collège, par exemple, on aime en acheter avec son propre argent et en offrir aux autres dans la cour. C'est un moyen tout simple d'entrer en contact, de créer du lien, d'intégrer un groupe... Les gélifiés ont la cote. Surtout ceux qui piquent fort. Depuis deux ans, les ventes de ces confiseries acidulées ne cessent de progresser (de 10 à 15 % par an). Chez les adultes, il y a les "classiques" aux goûts de fruits, de menthe ou caramel. Depuis quelques années, "les trentenaires régressifs” sont aussi les cibles privilégiées des confiseurs. Pour séduire ces nostalgiques des goûts de leur enfance, les industriels jouent sur l'affectif. En réactualisant certains produits phares : la fraise Tagada® version purple, le bonbon dur Arlequin® transformé en gélifié...

Dans la famille Bonbecs, je veux. ...

La fabrique à bonbecs

Essentiellement composé de sucre, le bonbon procure une satisfaction immédiate. D'où son succès ! Et les industriels rivalisent d'imagination pour nous en faire consommer toujours plus.

De la préhistoire à l'ère industrielle

Déjà à la préhistoire, les hommes mâchaient de la sève de conifères et fabriquaient des sucettes avec un bâton et du miel.
Aux environs de l'an mil, ce sont les Arabes qui ont inventé le caramel !
La confiserie a fait son apparition en France au temps des Croisades, au XIIe siècle, quand les Croisés ont ramené d’Orient cannes à sucre pâtes de fruits et autres fruits confits. Puis, au Moyen Âge, la confiserie est devenue un art d’apothicaire (les anciens pharmaciens) qui ont créé de multiples spécialités de friandises.
Le bonbon a commencé à se démocratiser au début du 19e siècle avec l’arrivée du sucre de betterave qui a remplacé la canne à sucre. Et ce n’est qu'au lendemain de la Seconde Guerre mondiale que la confiserie industrielle a réellement pris son essor !