Les chevaliers du Moyen Âge

« Le monde des chevaliers expliqué aux enfants »

La féodalité

  • Pour se protéger des invasions, de nombreux hommes libres se sont rangés, au cours des IXe et Xe siècles, sous la protection de seigneurs plus puissants possédant un château et des soldats.
  • Le puissant seigneur (le suzerain) reçoit l’hommage de celui qui devient son vassal. Le suzerain remet à son vassal un fief (une terre avec des paysans) pour lui permettre de vivre et de s’armer. Le vassal met son épée au service de son suzerain lorsque celui-ci part en guerre.
  • Suzerains et vassaux sont des chevaliers dont le rôle est de combattre.

La chevalerie

  • Après avoir reçu une éducation militaire, le jeune noble devient chevalier au cours d’une cérémonie religieuse appelée adoubement. Son parrain, ou un prêtre, lui remet ses armes et son épée et lui donne un coup du plat de la main sur la nuque.
  • Dès lors, le nouveau chevalier devra suivre les règles de la chevalerie : servir son suzerain avec loyauté, vaillance et fidélité, être le défenseur des églises, des veuves, des orphelins et de tous les serviteurs de Dieu.

On se couchera moins bête ce soir ! Comment le renard construit sa maison ?
Il creuse trois terriers sous la terre : un petit, très frais, pour passer l'été, un plus grand, pour s'abriter l'hiver, et un dernier où il place ses réserves de nourriture.