Un jour pour ne pas oublier une sombre période

La fin de la guerre

Le 8 mai 1945, l'Europe n'est plus qu'un vaste champ de ruines. AdoLf Hitler, le chef du parti nazi, à la tête de l'Allemagne, s'est suicidé le 30 avril. La reddition est proche. Le 7 mai, le général américain Eisenhower reçoit la capitulation du général allemand Jodl, dans un lycée de Reims. Le lendemain, les armes se taisent, et la victoire des Alliés sur le régime nazi est signée dans un bunker de Berlin en ruine. La Seconde Guerre mondiale est terminée en Europe. Elle se solde par un bilan terrifiant: 55 millions de morts, 38 millions de blessés... Depuis 1953, en France, on commémore le 8 mai et la fin du régime nazi.

Les monuments aux morts

Cette journée, comme le 11 novembre, est marquée par un dépôt de gerbes devant les monuments aux morts de toutes les communes du pays. Après la Première Guerre Mondiale, entre 1920 et 1925, on construisit plus de 35 000 de ces monuments en France.

On se couchera moins bête ce soir ! Comment le renard construit sa maison ?
Il creuse trois terriers sous la terre : un petit, très frais, pour passer l'été, un plus grand, pour s'abriter l'hiver, et un dernier où il place ses réserves de nourriture.