La fête nationale

Chaque pays a sa fête nationale. Elle correspond à une date très importante qui a marqué l'histoire du pays : la naissance d'un roi, la fête du saint patron à qui est confié le destin du pays, un événement historique comme une révolution ou un changement de régime politique. Cette fête définit ainsi l'identité patriotique du pays.

La prise de la Bastille

En France, le 14 Juillet commémore la prise de la Bastille, qui eut lieu le 14 juillet 1789. Cet événement historique marque le début de la Révolution française. La Bastille, située à l'est de Paris, fut construite sous Charles V. On y enfermait les personnes qui s'opposaient à la politique du roi. La prise et la destruction de la Bastille par les révolutionnaires sont le symbole de la liberté.

La Marseillaise

En avril 1792, un officier français en poste Strasbourg, Claude-Joseph Rouget de Lisle, compose un « Chant de guerre pour l'armée du Rhin ». Quelques mois plus tard, des Révolutionnaires de Marseille qui participent à l'insurrection du Palais des Tuileries, à Paris, reprennent ce chant. Le succès est tel que la « Marseillaise » est déclarée chant national le 14 juillet 1795. Elle accompagne aujourd'hui la plupart des manifestations officielles.

Le 14 Juillet devient FÊTE NATIONALE

Le 14 juillet 1790, on rappela cet événement en organisant une immense « Fête de la Fédération ». En 1880, le président de la République le déclare fête nationale. C'est à la fin de la Première Guerre mondiale que le 14 Juillet devient une fête patriotique et militaire.

Des soldats et des armes

Les défilés militaires sont l'occasion pour un pays de montrer sa puissance militaire. Il est loin, le temps où l'on faisait la guerre à cheval Aujourd'hui, on regarde, fasciné par d'impressionnantes armes sophistiquées, comme les engins nucléaires, ces missiles électroniques, qui descendent sous bonne escorte l'avenue des Champs-Élysées. À croire que les armes ne font plus peur...

Le feu d'artifice

C'est le bouquet final ! Bien plus gai que les chars et les canons, le feu d'artifice illumine la nuit d'été. Les feux du 14 Juillet sont célèbres. Cette technique, appelée aussi pyrotechnie, remonte au XVIe siècle, mais le premier grand feu d'artifice fut lancé le 7 avril 1615 à Paris, place des Vosges. C'était pour marquer le mariage de Louis XIII et d'Anne d'Autriche.

On se couchera moins bête ce soir ! Comment le renard construit sa maison ?
Il creuse trois terriers sous la terre : un petit, très frais, pour passer l'été, un plus grand, pour s'abriter l'hiver, et un dernier où il place ses réserves de nourriture.