Une fête de l'amour

Oh, les a-mou-reux, oh, les a-mou-reux !
Quand deux personnes sont très amoureuses, elles éprouvent parfois le besoin de s'engager devant tout le monde à s'aimer pour toujours. Cet engagement officiel, c'est le mariage. Tous les couples qui se marient se font cette promesse devant La société, à la mairie. Certains le font aussi devant Dieu, à l'église.
Il y a des tout petits mariages qui réunissent seulement les mariés et leurs témoins. Il y a de très grands mariages, en présence de toute la famille, tous les amis, et l'entourage du couple. Parfois, des centaines de personnes sont invitées, et la fête dure très longtemps. Après la cérémonie, on mange, on danse jusqu'au bout de la nuit, ou même pendant plusieurs jours !

Devant monsieur le maire

Le mariage, c'est officiel. En France, pour se marier, il est obligatoire de passer par la mairie. Dans la grande salle du conseil municipal, le maire lit au couple, à leurs témoins et à toute l'assemblée un extrait du Code civil qui concerne les droits et les devoirs des personnes mariées. Puis il déclare ces deux personnes unies par les liens du mariage. Selon la loi, elles constituent désormais un couple. Les mariés, les témoins et le maire signent un acte de mariage. Le maire remet au couple leur livret de famille.

Pourquoi faut-il des témoins ?

Lors de leur mariage, les amoureux doivent chacun répondre à une question : « Voulez-vous prendre Monsieur Grégoire pour époux ? Voulez-vous prendre Mademoiselle Laure pour femme ? » Les témoins sont là pour dire : « C'est vrai, nous avons bien entendu que Laure et Grégoire ont répondu "oui" sans y être forcés. »

Le mariage chrétien

La cérémonie religieuse se déroule habituellement un samedi. La mariée est traditionnellement vêtue de blanc, symbole de virginité. Les mariés se retrouvent à l'église, face à l'autel. Ils s'engagent devant Dieu à s'aimer toute leur vie en restant fidèles, et à élever leurs enfants selon les valeurs chrétiennes. Le prêtre, le pasteur ou le pope reçoit leur consentement. Il bénit ensuite les alliances que les époux s'échangent. Quand le couple sort de l'église, les invités lui jettent du riz, des confettis ou des pétales de roses.

À qui va-t-elle jeter son bouquet ?

À la fin de la cérémonie, sur le parvis de l'église ou de la mairie, la mariée lance parfois son bouquet à ses amis. On dit que la jeune fille qui attrape ce bouquet sera la prochaine à se marier. Rendez-vous dans un an !.

L'anneau au doigt

Quelques mois avant le mariage, certains homme offrent à leur amoureuse une bague de fiançailles : elle symbolise la promesse de mariage. C'est romantique !. Les alliances échangées lors du mariage symbolisent la fidélité que les mariés se promettent.

Le mariage juif

La mariée est vêtue de blanc. Pendant la cérémonie, qui a lieu à la synagogue, habituellement le dimanche, les époux se \ tiennent sous la houpa, une sorte de grande toile de tissu blanc qui symbolise le foyer qu'ils vont créer. Le rabbin fait la lecture de la ketouba, le contrat de mariage, et prononce les sept bénédictions nuptiales. Ensuite, le marié écrase un verre sous son pied en souvenir de la destruction du temple de Jérusalem, en 70 après Jésus-Christ, qui obligea les juifs à quitter la Palestine et à vivre dispersés à travers le monde.

Le mariage musulman

Avant de marier leurs enfants, les familles échangent des bijoux et des étoffes. La cérémonie se déroule à la mosquée ou à la maison. La mariée porte un pantalon et une tunique somptueuse. Elle doit dire oui à trois reprises ; puis le marié signe le contrat. La famille de la mariée offre ensuite le festin des noces.

Après la cérémonie

Ça y est, les mariés sortent de La mairie ! Ça y est, ils quittent L'église ! On prépare Les appareils photos, les grains de riz ou les pétales de fleurs. Vive La mariée ! Vive Le marié ! Qu'ils sont beaux tous Les deux dans leurs vêtements inhabituels ! Et le chignon de la mariée, il tient toujours ? Les enfants d'honneur courent partout et jouent à cache-cache parmi les invités. Tout le monde suit Le couple jusqu'à l'endroit où La fête continue. Quelle Longue file de voitures, quel concert de klaxons ! Quand le village est petit, on s'y rend parfois à pied, dans ses beaux habits du dimanche. Joyeux cortège !

Le repas de noces

Pas de mariage sans grand repas ! C'est L'occasion de réunir Les familLes pour marquer Leur unité. Parfois, le père de la mariée fait tinter son verre avec un couteau pour demander Le silence : il va faire un discours. D'autres chantent, ou présentent des sketches.
En France, Le clou du repas, c'est la fameuse pièce montée. Les choux à la crème sont empilés et collés avec du caramel, jusqu'à former une grande pyramide, au sommet de Laquelle sont piqués deux petits mariés en sucre ! Qu'est-ce que c'est bon ! Parfois, on distribue des dragées, roses, blanches ou argentées, qui symbolisent les douceurs de la vie à deux.
Et quand on a tout mangé, on danse !

On se couchera moins bête ce soir ! Comment le renard construit sa maison ?
Il creuse trois terriers sous la terre : un petit, très frais, pour passer l'été, un plus grand, pour s'abriter l'hiver, et un dernier où il place ses réserves de nourriture.