Et toi, de quoi as-tu peur ?

Solitude, obscurité totale, bestioles sanguinaires, tueurs en série... À chacun sa frousse !

"La peur, c'est la pire des émotions", s'exclame Miguel, 11 ans. Cris, sursauts, tremblements, palpitations... Ces signaux nous sont si familiers ! Il faut dire que la peur est inscrite dans nos gènes depuis l'apparition de l'homme. C'est une alarme interne essentielle pour survivre, une réaction naturelle face à un danger. Comme ce surfeur australien, l'été dernier, dont tu as dû voir la vidéo sur YouTube : sentant une présence sous sa planche, une énorme frousse l'a fait sursauter et se débattre, échappant miraculeusement aux mâchoires d'un requin... Il existe beaucoup de peurs différentes, de la petite angoisse passagère à la phobie handicapante au quotidien. Une chose est sûre : tout le monde a peur, enfants et adultes, garçons et filles, et ce n'est pas une honte. Mais au fil du temps, l'homme a appris à dompter ses peurs. Il joue même avec elles pour apprendre à les connaître, comme par exemple en regardant des films d'horreur ou en prenant le train fantôme d'un parc d'attractions. Comme l'expligue Arthur, 13 ans : "La peur, avec des amis, c'est rigolo, c'est une bonne peur !"

Commentaires   

0 #14 Sir 10-10-2016 09:08
C’est une bonne méthode qu'a adopté Miguel : il ne fuit pas l'ascenseur mais évite de le prendre seul. C'est une peur très commune, présente chez les gens qui craignent les espaces dont il est difficile de trouver une issue, où l’on n'est pas en sécurité (l'avion, le métro, etc.). Mais sois rassuré(e) : beaucoup d'adultes te diront qu'ils préfèrent prendre les escaliers pour faire du sport... sauf que c'est souvent pour éviter l'ascenseur dont ils ont peur aussi I
Citer
0 #13 Miguel 10-10-2016 09:07
J'ai peur de prendre l'ascenseur !. ...
Il y a peu de temps, je suis resté seul bloqué dans l'ascenseur d'une grande bibliothèque avec plein d'étages. :o
Pas longtemps, entre 1 et 3 minutes, je pense, mais c’est déjà long. J’ai commencé à paniquer et j’allais sonner l’alarme quand l’ascenseur est reparti. Depuis, je fais toujours en sorte de monter avec quelqu’un. :-|
Citer
0 #12 Sir 10-10-2016 09:04
Cette peur de la solitude et de la séparation s'explique de plein de façons : un deuil mal vécu, une séparation parentale difficile...
Il faut chercher les causes dans son histoire personnelle, elles expliqueront pourquoi on ne se sent pas en sécurité quand on est loin de ses proches. En tout cas, plus on évite de sortir de chez soi, plus on a peur...
Citer
0 #11 Jérémy 10-10-2016 09:04
J'ai peur d'être seul !. ...
D'une manière générale, j'ai peur d'être seul. Il y a deux ans, je suis parti en colonie pour la première fois. Au moment ,, , d'y aller, j’avais la boule au ventre et je me suis mis à pleurer. Pourtant, je savais qu'i y aurait mes cousins. Je me suis forcé à partir car je me suis dit que j’étais inscrit. Au final, je me suis fait un ami et j’en garde un bon souvenir. J’ai également peur de perdre quelqu'un qui m’est cher, un de mes parents, un cousin, ma sœur... J’y pense souvent, le soir, au moment de dormir, et cela m’angoisse.
Citer
0 #10 Sir 10-10-2016 08:59
Apolline, comme beaucoup d’élèves, a des attentes fortes et la peur et de décevoir les autres. Mais ces attentes sont parfois trop fortes, probablement héritées des parents, qui poussent leur enfant à se surpasser.. Difficile d'encourager sans mettre la pression I Dans la vie, l'échec génère de la frustration. Il faut apprendre à le supporter car on ne réussit jamais a 100%
Citer
0 #9 Apoline 10-10-2016 08:56
J'ai peur de rater !. ...
Je suis très perfectionniste et ma plus grande peur est de ne pas être à la hauteur, à l'école. Quand je ne réussis pas quelque chose, je me mets très en colère contre moi-même. Avant les examens de fin d'année, je me rongeais les ongles, j'étais nerveuse et j'ai même pleuré la veille en disant que je n’avais pas assez révisé, alors que je n'avais fait que ça. Ma mère a réussi à me calmer et j’ai repris confiance en moi. J’ai passé mon examen très sereinement. Finalement, j'ai eu l'un des meilleurs résultats de ma classe !
Citer
0 #8 Sir 10-10-2016 08:55
Haha, un grand classique ! Sous certaines latitudes, la peur de l’araignée est salutaire, car certaines espèces sont potentiellement dangereuses. Mais chez nous, les insectes qui font sursauter sont inoffensifs et souffrent d’un délit de “sale bête". On les associe à la saleté et aux endroits lugubres. Pas grave... tant que ça ne nous oblige pas à refuser les balades en plein air. Alors on les évite ou on demande à quelqu'un de les chasser de là où on est, et tout ira bien !
Citer
0 #7 Zoé 10-10-2016 08:52
J'ai peur des araignées !. ...
Comme beaucoup de gens, j'ai peur des araignées. Un jour, ma grand-mère a organisé une chasse au trésor dans la maison. Le jeu m'a menée dans la salle de bains, plongée dans le noir. J'ai mis la main dans le lavabo et j'ai senti des poils ! C'était une énorme araignée... en plastique ! Ma grand-mère en avait mis un peu partout.
Citer
0 #6 Sir 10-10-2016 08:50
Les esprits, les fantômes, c'est le mondes des sorciers, c'est Harry Potier et ses pouvoirs magiques ! Les fantômes ont une forme plus concrète - parfois gentille comme Casper - que les esprits qui sont difficiles à représenter et sont souvent maléfiques. En jouant, on tente d'apprivoiser cette peur de l'irrationnel. Mais ça ne marche pas toujours !
Citer
0 #5 Atal 10-10-2016 08:48
J'ai peur des fantômes !. ...
On a découvert le spiritisme en regardant une vidéo sur Internet

Puis on a voulu essayer. Au début, nous étions deux, puis guatre, puis une partie de la classe. On prenait une feuille blanche, 13 ans on dessinait guatre carrés dans lesquels on écrivait oui et non. On mettait deux stylos l'un sur l'autre et quelqu'un appelait : "Charlie, es-tu là ?" Souvent, les stylos tombaient sur oui. Au début, ça m’amusait, je n'y croyais pas trop. À force d'y jouer, j’ai fini par avoir des doutes. À la fin, on était tous ultra-flippés ! J'ai complètement arrêté d’y jouer et maintenant je crois aux esprits !.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

On se couchera moins bête ce soir ! Comment le renard construit sa maison ?
Il creuse trois terriers sous la terre : un petit, très frais, pour passer l'été, un plus grand, pour s'abriter l'hiver, et un dernier où il place ses réserves de nourriture.