La Fête-Dieu est moins connue que l'Ascension ou Pentecôte. Pourtant, dans certaines régions de France et dans de nombreux autres pays, c'est une fête très importante.

La Fête-Dieu, c'est la fête de Dieu ?

Et les autres fêtes religieuses, alors ? Le vrai nom de cette fête catholique est « fête du Saint-Sacrement ». Le pape Urbain IV l'institua en 1264. Ce jour-là, les catholiques témoignent l'importance qu'ils attachent à l'hostie, symbole du Corps du Christ.

Des processions

Traditionnellement, le jour de la Fête-Dieu, toutes les catégories sociales, comme les confréries religieuses, les corporations, les pompiers ou encore les militaires, marchent en procession derrière le prêtre, qui porte l'hostie. Devant Lui s'avance un cortège de jeunes filles vêtues de blanc, qui lancent des pétales de fleurs devant elles.

Une fête que l'on oublie parfois

Aujourd'hui, en France, les processions du Saint-Sacrement ont disparu des villes; cependant, depuis une dizaine d'années elles connaissent un regain d'intérêt dans les villages. Dans d'autres pays comme l'Allemagne, l'Autriche ou la Pologne, cette fête est très importante. C'est même un jour férié.

Devinette

Quarante jours après Pâques, c'est l'Ascension.
Dix jours après l'Ascension, c'est la Pentecôte.
Dix jours après la Pentecôte, c'est la Fête-Dieu.
Quel jour de semaine a donc la Fête-Dieu ?.

Réponse : un jeudi !. (Mais en France, l'Église a décidé de célébrer cette fête le dimanche suivant.

On se couchera moins bête ce soir ! Comment le renard construit sa maison ?
Il creuse trois terriers sous la terre : un petit, très frais, pour passer l'été, un plus grand, pour s'abriter l'hiver, et un dernier où il place ses réserves de nourriture.