Un chien à tout prix

Plus d'informations
il y a 1 an 11 mois #650 par Anonyme
Un chien à tout prix a été créé par Anonyme
Il n'y a pas longtemps, j'ai perdu un petit chien auquel je tenais beaucoup.
Je me sens triste et responsable de sa mort, que faire ?.
Est-ce une bonne idée d'avoir un nouveau chien ?.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 an 11 mois #651 par Anonyme
Réponse de Anonyme sur le sujet Un chien à tout prix
J’ai déjà vécu ça. Au début, tu es triste et tu ne penses qu'à ton animal. Mais si tu en as un nouveau, fais attention, tu vas t'attacher à lui !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 an 11 mois #652 par Anonyme
Réponse de Anonyme sur le sujet Un chien à tout prix
Je ne sais pas de quoi il est mort, mais ça n'est sûrement pas de ta faute ! Si tu as fait le deuil de ce chien, je pense que tu peux en adopter un. Mais attention à ne pas le considérer comme un chien de remplacement, mais bien comme un nouvel ami.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 an 11 mois #653 par Olive
Réponse de Olive sur le sujet Un chien à tout prix
Les français et les animaux domestiques :

* En France, presque un foyer sur deux possède un animal de compagnie. Au total, on recense 63 millions d’animaux familiers, ce qui en fait le pays européen le plus aecro aux animaux I Les poissons arrivent en tête (34,2 millions), devant les chats (12,68 millions), les chiens (7,26 millions), les oiseaux (5,75 millions) et les petits mammifères (2,84 millions).
Source : enquête Facco/TNS Sofres, 2014.

* Connaissez-vous les NAC ? Ces nouveaux animaux de compagnie” (rongeurs, oiseaux, reptiles...) sont de plus en plus nombreux dans nos foyers. Il faut dire qu’ils ont leurs avantages : souvent plus petits et moins coûteux à l’achat, ils sont surtout très originaux I Mais ce sont aussi les animaux les plus abandonnés... Mieux vaut donc réfléchir avant de s’engager.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 an 11 mois #654 par Anonyme
Réponse de Anonyme sur le sujet Un chien à tout prix
Que s'est-il passé, pour que tu te sentes responsable de la mort de ton chien ? Tu n'y peux sans doute pas grand-chose, tu sais ? Quoi que tu aies fait, c'est normal que tu sois si triste. Perdre un animal de compagnie est une expérience extrêmement douloureuse. D'ailleurs, si ça se trouve, c'est la première fois que tu es confrontée à la mort. Et quand bien même ça ne serait pas le cas, ce n'est pas une chose à laquelle on s'habitue, malheureusement, ou heureusement, car sinon, cela signifierait que nous n'avons vraiment pas de cœur, n'est-ce pas ? Tu traverses en ce moment une période qui s'appelle le deuil, pendant laquelle ton esprit doit se faire à l'idée que tu ne reverras plus ton animal. C'est pour cela que la mort est si triste, parce qu'elle est définitive. Malgré tout, cette période te paraît sans doute très longue, et tu ne l'imagines peut-être pas encore, mais je t'assure que ta tristesse finira par s'estomper.
À ce moment-là, tu arriveras à penser à ton chien sans pleurer... Tu me demandes aussi si c'est une bonne idée de reprendre un animal. En fait, ça dépend un peu de toi. Certaines personnes préfèrent attendre d'avoir complètement digéré la perte du précédent, avant d'envisager en avoir à nouveau, quand d'autres n'envisagent pas de vivre sans. Mais j'imagine que tu n'es pas toute seule, et que le reste de ta famille a aussi son mot à dire ! Parles-en avec eux. Tes parents et tes éventuels frères et sœurs sont sans doute aussi très touchés, même si tu n'en as peut-être pas eu l'impression. Une petite conversation avec eux te fera du bien, j’en suis certaine.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.766 secondes

On se couchera moins bête ce soir ! Comment le renard construit sa maison ?
Il creuse trois terriers sous la terre : un petit, très frais, pour passer l'été, un plus grand, pour s'abriter l'hiver, et un dernier où il place ses réserves de nourriture.