Les amis qui comptent !

Plus d'informations
il y a 1 an 11 mois #681 par Anonyme
Les amis qui comptent ! a été créé par Anonyme
Mes parents trouvent que je n’ai pas assez d'amis. Ils me disent sans arrêt "d'aller vers les autres".
Mais moi, je trouve que j'ai suffisamment d'amis comme ça !. Que faire ?. :ohmy:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 an 11 mois #682 par Anonyme
Réponse de Anonyme sur le sujet Les amis qui comptent !
Explique à tes parents que tes amis te suffisent !
Il vaut mieux avoir peu d’amis sur lesquels tu peux compter que d'en avoir beaucoup qui ne sont pas vrais et qui se moquent de toi, non ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 an 11 mois #683 par Anonyme
Réponse de Anonyme sur le sujet Les amis qui comptent !
Tu peux leur faire comprendre que ce n'est pas le nombre qui compte, mais la qualité et que c'est une part de ta vie privée dont tu n'as pas forcément envie que tes parents se sentent concernés.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 an 11 mois #684 par Anonyme
Réponse de Anonyme sur le sujet Les amis qui comptent !
Tu connais l'expression: “Mieux vaut être seul que mal accompagné !"
Donc, même si tu n'avais aucun ami, pour peu que tu sois heureux ainsi, il n'y aurait rien à redire. Mais tu sais comment sont les parents : c'est plus fort qu'eux, ils ne peuvent s'empêcher de nous aimer, de vouloir faire notre bonheur coûte que coûte, et d'intervenir quand ils pensent que nous sommes malheureux... même si nous clamons le contraire. Cela dit, je comprends leurs inquiétudes par rapport à ton manque (supposé) d'amis. Comme tu l'entendras en cours de philosophie - quand tu seras en terminale au lycée -, l'être humain est considéré comme un "animal social” qui a besoin des autres pour vivre, mais aussi pour s'épanouir. La solitude est souvent vue négativement, comme un manque d'ouverture ou comme une incapacité à se faire apprécier. On pense souvent que les solitaires ont un "problème", que leur situation n'est pas "normale", que ça les rend "malheureux".
On suppose qu'ils préféreraient être entourés, avoir plein de contacts, être sollicités pour jouer, être invités à sortir... On craint pour eux qu'ils se coupent du monde, qu'ils "ratent des choses", qu'ils se cachent dans leur coquille.
Mais c'est oublier deux choses. Premièrement, on peut être timide en étant tout à fait sensible, généreux, curieux, bref, tout le contraire d'un "sauvage" !
Mais ce n'est pas si facile d'aller vers les autres quand on manque de confiance en soi. Laissons aux timides le temps d'apprivoiser... et de se laisser apprivoiser ! Deuxièmement, on n'est pas obligé de faire ami-ami avec la planète entière, même si la société actuelle essaie de nous convaincre que c'est le but ultime. Les "populaires" qui ont 150 “amis" sur Facebook, de combien d'entre eux connaissent-ils la date de naissance ? Plutôt que de nombreuses relations superficielles, ne vaut-il pas mieux avoir un, deux ou trois véritables amis qu'on apprécie pour ce qu'ils sont et non ce qu'ils ont, qui sont fidèles, à qui on peut se confier, demander un service ? Est-ce ton cas, Xavier ? Je n'en sais rien... Dans ta longue lettre, que j'ai dû couper, tu écris aussi que tes parents trouvent que tu accordes trop d'importance à tes notes.
C'est rare : souvent, ce sont plutôt eux qui sont obnubilés par les résultats scolaires ! Peut-être que tu te mets trop de pression avec l'école, en "oubliant" de vivre et de te faire plaisir dans des activités de ton âge, avec tes copains. Toi seul peut le dire !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.365 secondes

On se couchera moins bête ce soir ! Comment le renard construit sa maison ?
Il creuse trois terriers sous la terre : un petit, très frais, pour passer l'été, un plus grand, pour s'abriter l'hiver, et un dernier où il place ses réserves de nourriture.