Les meilleurs amis, c'est pour la vie ?

Plus d'informations
il y a 2 ans 4 mois #488 par Anonyme
Mon meilleur ami a décidé, je ne sais pas pourquoi et du jour au lendemain, de ne plus me parler. Il traîne maintenant avec deux autres gars de ma classe, et tous les trois n'arrêtent pas de m'embêter. Ils m'insultent sur mon physique, racontent aux autres des choses fausses sur moi (que je suis gay. ...), etc.
Mon plus gros problème, c'est que maintenant je n'ai plus personne à l'école avec qui rester et à qui me confier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 4 mois #489 par Anonyme
Depuis que je suis petite, j'ai une grande amie avec qui je partage tout, mais qui a toujours été plus populaire que moi. Depuis quelques années, elle a trouvé une autre meilleure amie et je ne fais que la suivre partout. Alors, depuis quelque temps, j'ai décidé de rester un peu plus à l'écart, avec une autre amie. Mais du coup, on s’éloigne et je n'ai vraiment pas envie qu’elle devienne une simple connaissance car, quand on n'est qu'à deux, c'est vraiment génial et c'est fou rire sur fou rire. Aidez-moi !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 4 mois #490 par Anonyme
II y a quelque chose de très spécial entre deux meilleurs amis. À force d'être toujours ensemble, de se confier tous leurs secrets, d'éprouver leur complicité, on jurerait presque voir des "amoureux". D'ailleurs, quels parents n'ont jamais clashé leurs enfants sur le mode "non mais on dirait un vrai petit couple avec ton/ta meilleure) ami(e)" ?
Bien sûr, entre deux best, il n'est normalement pas question de "sortir ensemble”. Mais les sentiments sont souvent tout aussi puissants. Il n'est donc pas étonnant
qu'on ressente des émotions qui ressemblent à celles des couples.
Y compris celles, négatives, qui accompagnent les mauvais moments. C'est très clair dans ces deux messages ! Anonyme parle comme une amoureuse "trompée", obligée de partager l'être aimé avec d'autres, et inquiète de perdre cette relation si unique. Même chose pour le garçon anonyme, qui pourrait très bien être un amoureux largué violemment, sans explications.
Je comprends très bien leur tristesse. D'ailleurs, si on entend souvent parler de "chagrins d'amour" à propos d'un couple qui se sépare, on oublie souvent de reconnaître l'existence des "chagrins d'amitié". Ils sont pourtant fréquents. Ce que vivent ces deux internautes, de nombreux autres collégiens le vivent. Même si on sent que notre amitié est solide, elle n'est jamais acquise. Déjà parce que l'on peut commettre, même sans s'en rendre compte ou sans le faire exprès, un faux pas dévastateur : secret révélé, blague mal comprise, etc. Serait-ce ce qui est arrivé à notre garçon anonyme ? Le retournement de situation, si brusque, le laisse penser... Mais quand on ne connaît pas la raison d'un tel revirement, le mieux est encore de le demander ! Une discussion peut permettre de soulever le malentendu et, au minimum, de retrouver des relations apaisées.
Mais généralement, la "rupture” en amitié se fait de manière plus progressive, comme ce qui arrive à Anonyme. On s'éloigne petit à petit, l'autre se confie davantage à un(e) nouvel(le) ami(e), etc. Malheureusement, c'est un mécanisme très commun.
Pourquoi ? Parce qu'on change beaucoup à l'adolescence.
De la même manière qu'il est rare de se marier avec son amoureux(se) du collège, il est rare de garder ses meilleurs amis de l'enfance. Avec l'âge, nos centres d'intérêt évoluent et, souvent, ce qui faisait notre amitié s'efface peu à peu.
Nos points de vue divergent, nos passions aussi, on n'a plus les mêmes délires...
On s'ouvre aussi davantage aux autres, et on se découvre de nouvelles complicités.
Que faire dans ce cas ? Malheureusement pas grand-chose...
Bien sûr, on peut essayer de "raviver la flamme" en proposant des activités, des sorties, etc. Mais quand ça ne veut pas... Anonyme a eu le bon réflexe de se "mettre à l'écart". Suivre l’autre, comme si on mendiait son attention, ce n'est pas très flatteur pour soi-même. Même si ça fait mal car on n'est plus unique pour cette personne, mieux vaut la laisser prendre une autre place dans nos relations et passer à autre chose. Et pourquoi ne pas s'ouvrir à quelqu'un d'autre de notre entourage ? Une personne à laquelle on n'avait justement pas encore accordé toute l'attention qu'elle mérite ? Une nouvelle "meilleure amitié" attendait peut-être là, toute proche !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.491 secondes
Propulsé par Kunena

On se couchera moins bête ce soir ! Comment le renard construit sa maison ?
Il creuse trois terriers sous la terre : un petit, très frais, pour passer l'été, un plus grand, pour s'abriter l'hiver, et un dernier où il place ses réserves de nourriture.