Je n'arrive pas à me mettre au travail !

Plus d'informations
il y a 1 an 6 mois #1070 par Anonyme
À chaque fois que je dois faire mes devoirs, je n'arrive jamais à me retenir d'aller faire autre chose... Comment arrêter de rêvasser dans les moments importants ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 an 6 mois #1071 par Anonyme
Salut,
Je suis en 3e et je n'arrive pas à me motiver pour travailler !
Je ne fais jamais mes devoirs, je bâcle mes révisions.
Malgré ça, j'ai de bonnes notes, mais j'ai peur de me planter.
Aidez-moi à ne pas couler !
:(

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 an 6 mois #1074 par Anonyme
Pour travailler, je me mets dans une pièce sans distraction. Parfois, je n'arrive plus à me concentrer alors je fais une pause, mais sans mon portable ou ma tablette. Comme ça, je reste focalisée sur ce que je dois faire. Autre astuce, je me donne des objectifs et lorsque J'y arrive, je me récompense. J'applique cette technique depuis l’année dernière et je travaille beaucoup mieux !. Je me donne des défis et ça me plaît beaucoup !.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 an 6 mois #1075 par Anonyme
Essayez de vous faire un planning de ce que vous avez à faire (par exemple, à 16 h 30, les maths, à 17 heures, le français, etc.).
Rangez aussi votre bureau afin de n’avoir aucun objet qui pourrait vous distraire de votre travail.
Bon courage!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 an 6 mois - il y a 1 an 6 mois #1076 par Anonyme
Procrastination.
Nom féminin. Tendance à tout remettre au lendemain, à ajourner, à temporiser (définition extraite du dictionnaire Le Robert collège). Connaissiez-vous ce mot ?
Il nous définit parfaitement. Je dis "nous" car je dois avouer que j'ai procrastiné avant de commencer cet article. Je me suis trouvé toutes sortes de choses à faire, plus ou moins urgentes, pas toujours nécessaires : une recherche pour un autre article, un coup de téléphone, une pause café... Mais lorsque François, le rédacteur en chef, m'a demandé quand je comptais le finir, il a bien fallu que je m'y mette, et vite. Du coup, j'ai passé en revue les (mauvaises) excuses qu'on invoque pour repousser le moment de travailler. Si vous vous retrouvez dans au moins l’une d'elles, lisez nos conseils, puis filez vous mettre au boulot...

Mauvaise excuse n°l
"J’ai tout mon temps, je le ferai plus tard"
A l'ecole primaire, c'etait facile : le/la maître(se) inscrivait au tableau les devoirs pour le lendemain. Mais au collège, c'est différent et, on vous le répète sans cesse, il faut s'or-ga-ni-ser ! Ainsi, lorsqu'un prof annonce un contrôle pour dans quinze jours, on commence par se dire qu'on a tout son temps... jusqu’à la veille du contrôle, où on réalise qu’on n'a pas encore commencé à réviser !
L'astuce : tenir parfaitement son agenda et anticiper. Pour chaque date, inscrire la matière et le travail à faire, de façon lisible et claire. Certaines choses peuvent paraître évidentes sur le moment, mais on risque de les oublier si on ne les note pas précisément. Chaque samedi, regarder l'ensemble de la semaine à venir et repérer les devoirs qui nécessitent beaucoup de travail.

Mauvaise excuse n°2
"J’ai tellement de trucs à faire que je ne sais pas par où commencer"
C'est le risque lorsqu'on s'est répété la mauvaise excuse n° 1... Au début, on prend un peu de retard en se disant qu'on le rattrapera. Mais les profs ajoutant chaque jour de nouveaux devoirs, on a vite fait de se retrouver avec une montagne de choses à faire et de se sentir dépassé(e).
L'astuce : faire la liste des choses à faire, puis commencer par le plus facile. Le plus dur, c'est de s'y mettre, alors autant faire d'abord ce qui paraît le moins pénible ! On peut aussi barrer les choses au fur et à mesure qu'on les a terminées : quoi de plus motivant que de voir qu'on avance ?

Mauvaise excuse n°3
"Si j’ai des bonnes notes comme ça, pourquoi me fatiguer plus ?”
Bien sûr, pendant un temps, on peut faire illusion, comme Anonyme. Mais elle sait qu'un jour, cela ne sera plus suffisant. Et puis c'est quand même dommage de se retrouver avec une note moyenne à un contrôle parce qu'on l'a révisé rapidement la veille, quand on aurait pu cartonner si on avait commencé à travailler plus tôt.
L’astuce : consacrer un créneau horaire spécialement aux devoirs. Pas la peine de s'y mettre immédiatement au retour du collège, mais après avoir décompressé un peu, on peut se fixer un temps de travail obligatoire.

Mauvaise excuse n°4
"Allez, une dernière partie de Wii et je m’y mets”
Nombreuses variantes possibles : un dernier épisode de série, encore 10 minutes de télé, un dernier gâteau, etc. Attention, à force de chercher des trucs à faire pour retarder le moment de travailler, vous allez finir par ranger intégralement votre chambre. Ce qui risque d'éveiller la méfiance de vos parents...
L'astuce : rester éloigné(e) des distractions. Certain(e)s travaillent mieux en permanence ou en étude dirigée que chez eux. Si on bosse à la maison, on peut tout débrancher et s'isoler. Une fois le travail fini, en revanche, pourquoi ne pas s'accorder une petite récompense, dont on profitera d'autant mieux qu'on n'a pas mauvaise conscience ?
Dernière édition: il y a 1 an 6 mois par Anonyme.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.354 secondes

On se couchera moins bête ce soir ! Comment le renard construit sa maison ?
Il creuse trois terriers sous la terre : un petit, très frais, pour passer l'été, un plus grand, pour s'abriter l'hiver, et un dernier où il place ses réserves de nourriture.