Je me mets la pression

Plus d'informations
il y a 1 an 6 mois #1181 par Anonyme
Réponse de Anonyme sur le sujet Je me mets la pression
Ce n'est pas forcément une mauvaise chose de stresser !. Mais quand la pression monte, relaxe-toi une dizaine de minutes en regardant la télé, en lisant un livre, en dessinant ou simplement en pensant à autre chose.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 an 6 mois #1182 par Anonyme
Réponse de Anonyme sur le sujet Je me mets la pression
Pour me calmer, je pratique la méditation, la relaxation ou la sophrologie. Je crois qu'il faut prendre du temps pour soi. Par exemple, organise-toi une soirée cocooning, c'est important de communiquer avec soi-même. J'ai testé aussi des sprays à base de plantes (c'est naturel) qui aident à surmonter le stress. Tu les trouves en pharmacie. Ça m'a fait du bien.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 an 6 mois #1183 par Anonyme
Réponse de Anonyme sur le sujet Je me mets la pression
Moi aussi, c'est mon cas. Alors, je vais voir mes amis ou je m'isole en pensant à des choses heureuses et tout va mieux.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 an 6 mois #1184 par Anonyme
Réponse de Anonyme sur le sujet Je me mets la pression
Parfois on se met la pression tout seul. On place la barre trop haut. On est très exigeant envers soi-même. Parce qu'on imagine que c'est le désir de ses parents, qu'on a pour modèle un frère ou une sœur brillant... L'école, qui évalue sans cesse, favorise aussi cette dynamique. Parfois ce sont les parents qui manifestent une forte ambition pour leurs enfants.

Un peu de pression est stimulante. Elle te pousse à te dépasser, à cultiver ta curiosité. Si tu n’as pas de problème sur le plan scolaire, tu parviendras à gérer cette tension : en te gardant des espaces de respiration et en demandant à tes parents de te soutenir. En revanche, si apprendre te réclame beaucoup d'efforts, ou si la pression est trop forte, alors la peur de l'échec risque de prendre le dessus et générer des blocages: "J'ai peur de rater, du coup je n'arrive plus à me concentrer et à terminer mon contrôle."

Dans ce cas, il est temps d'accepter de ne pas être parfait et d'avoir des limites. Même si tu as très envie d'en faire toujours davantage, sois plus raisonnable. Donne-toi du temps pour réussir, ne te fixe pas des objectifs excessifs, laisse-toi des moments de liberté pour flâner, rêver et te relaxer. Sois patiente et réajuste tes ambitions ou celles de tes parents.
> Quant aux résultats, sache qu'un mauvais résultat ne fait pas de toi une mauvaise personne. Alors, si tu en ressens le besoin, trouve un moyen d'être aidée pour t'organiser dans ton travail ou apprendre. Un parent, un professeur particulier, un élève plus calé. Il t'aidera à te fixer des objectifs à ta mesure. Enfin, essaie de pratiquer du yoga ou de la relaxation. Ces rendez-vous t'apprendront à mieux gérer ton stress au quotidien.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.507 secondes
Propulsé par Kunena

On se couchera moins bête ce soir ! Comment le renard construit sa maison ?
Il creuse trois terriers sous la terre : un petit, très frais, pour passer l'été, un plus grand, pour s'abriter l'hiver, et un dernier où il place ses réserves de nourriture.