Vivre avec l'anorexie

Plus d'informations
il y a 2 ans 7 mois - il y a 2 ans 7 mois #96 par Anonyme
Vivre avec l'anorexie a été créé par Anonyme
Bonjour, je suis hospitalisée depuis un mois et demi car je souffre d'anorexie depuis bientôt un an. Je ne vois mes parents que deux heures par semaine et il n'y a qu'eux qui peuvent me rendre visite. J'ai le droit de leur téléphoner le mardi et le jeudi. Toutes mes affaires personnelles (peluches, magazines, feutres, livres) sont restées chez moi car elles sont interdites dans mon cadre [de vie]. Je suis la seule personne de mon âge dans le service. Les autres sont des bébés. Quand je reprendrai les cours, je ne serai pas dans le même collège que les années précédentes. J'irai dans un collège où je ne connaîtrai personne. J'ai pris cette décision car, là où j'étais, je n'avais plus d'amis, tout simplement.
Ils m'ont tous lâchée et abandonnée, un par un. Il n'y a que mes parents qui m'ont toujours soutenue dans toutes mes difficultés.
Je tiens à dire que l'anorexie est une vraie maladie. On ne la choisit pas, elle peut se soigner, elle est très grave et on peut en mourir.
90 % des gens pensent qu'on le fait exprès, c'est totalement faux. J'aimerais être heureuse comme je l'étais quand je n'avais pas la peur de manger. J'aimerais pouvoir manger mes chips et mes céréales préférées sans avoir à culpabiliser, comme tout le monde... Même le jus de pomme que je pouvais boire sans limite avant, je n'arrive plus à en prendre. Quand je regarde d'anciennes photos de moi (juste avant ma maladie), j'ai l'impression d'être comme aujourd'hui, alors qu'en tout, j'ai perdu 11 kilos.
Je ne souhaite à personne cette maladie car, au début, on pense pouvoir tout contrôler. Et d'un seul coup, ça nous emporte et c'est le début de la fin.
Dernière édition: il y a 2 ans 7 mois par Olivier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 7 mois #142 par Anonyme
Réponse de Anonyme sur le sujet Vivre avec l'anorexie
Chère anonyme, je suis d'accord avec toi : c'est très dur de vivre avec l’anorexie.
Mais on s’en sort ! Il y a un an et demi, j’étais anorexique. C’était la pire période de ma vie. Après quelques mois, j’étais vraiment très mal en point et les psy ont décidé de m’hospitaliser. C'était très dur au début (je ne voyais plus du tout mes parents, pas de téléphone, pas d'amis, je suis même allée en réanimation), mais on s'y fait ! La preuve, j'y suis restée dix mois, et franchement c'était pas si horrible que ça ! Bien sûr, il y a des moments difficiles.
Mais si tu as des amis et que tu t'entends bien avec les infirmiers, ça ira mieux. Après, si (comme tu dis) les autres sont des bébés, c'est problématique... Moi, il n’y avait que des ados, et certaines filles sont devenues mes meilleures amies ! Aujourd'hui, je vais très bien, je mange normalement, je fais un peu de sport, j’ai repris les cours... Et j’ai un super moral. Même si tu as l'impression que tout va mal, ça s'arrangera, tu guériras sûrement, mais il faut avoir la volonté d'y arriver. Si, après ton hospitalisation, ça ne va pas très bien, tu pourras toujours essayer un autre centre ? Beaucoup de gens que je connais ont fait plusieurs hospitalisations. Je te souhaite beaucoup de courage, c'est très dur, mais pas impossible. Bonne chance !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 an 9 mois #857 par Anonyme
Réponse de Anonyme sur le sujet Vivre avec l'anorexie
J'aimerais dire que les gens anorexiques disent tous aller bien (je connais bien cette maladie pour la vivre et avoir aussi une amie anorexique). C'est délicat d'en parler avec eux. Mais, si vous remarquez quoi que ce soit, parlez-en avant que cela soit trop tard. Certaines personnes anorexiques s'en sortent, mais d'autres pas. Depuis quatre ans, j'écris des poèmes et un livre. Ça me permet de me libérer, de "parler" à "quelqu'un", de me lâcher. ... Ma prof de français m'encourage à continuer.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 an 6 mois #1053 par Anonyme
Réponse de Anonyme sur le sujet Vivre avec l'anorexie
Cela fait maintenant six mois que je suis concernée et il y a un mois, je suis sortie de l'hôpital après y être restée 3 semaines.

Lors de l'hospitalisation, nous sommes sous "contrat” (avec un poids de sortie, des restrictions de visites, etc.) et c’est très dur d’être isolés ainsi.

Autant vous dire que j’ai vécu un " enfer avant d'être hospitalisée. Mes parents ne comprenaient pas et les relations étaient devenues très tendues. Maintenant que je suis revenue dans la "vie courante", cela s'est arrangé et j'ai la chance d'avoir mes amies et ma famille pour me soutenir. Malheureusement, cela ne suffit pas...

J’en souffre toujours et c'est très dur à supporter | au quotidien. J'aimerais que les clichés sur cette pathologie cessent, c’est une maladie très grave et dure à soigner.

On ne choisit pas de "tomber” là-dedans, au contraire, je donnerais n'importe quoi pour être de nouveau heureuse et vivre normalement!

L'anorexie est très grave, tant sur le plan physique (ralentissement cardiaque, carences...) que sur le plan psychologique. J'ai vraiment très envie de m'en sortir mais c'est plus facile à dire qu'à faire...

Je souhaite faire comprendre aux gens que vivre comme ça est très dur et que c'est une maladie à prendre au sérieux. Courage à tous ceux qui sont dans le même cas! On peut en guérir, même si cela peut prendre des mois, des années et que c'est très dur, mais on arrivera à trouver le bout du tunnel...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.441 secondes

On se couchera moins bête ce soir ! Comment le renard construit sa maison ?
Il creuse trois terriers sous la terre : un petit, très frais, pour passer l'été, un plus grand, pour s'abriter l'hiver, et un dernier où il place ses réserves de nourriture.