Aujourd’hui, quand on dit « avoir le coup de foudre », cela signifie que l’on est tombé amoureux au premier regard. Au XVIIe siècle, cela voulait dire qu’il t’arrivait un événement inattendu et désagréable : la « guigne », quoi !

C'est quoi ?
L’amour est un sentiment incontrôlable, indescriptible dont la plupart des ados rêvent. 

Le bon plan
Si on est amoureux d’un garçon ou d’une fille, on peut essayer de se faire remarquer pour pouvoir peut-être lui taper dans l’œil et sortir avec. On doit soigner son look (se parfumer, se coiffer, se brosser les dents, histoire de ne pas avoir une mauvaise haleine !).
Mais attention, il n’y a pas que le physique qui compte : avoir de l’humour, être gentil, gai, attentionné, c’est aussi important. Ainsi, celui (celle) qu’on aime nous remarquera peut-être ! On peut aussi lui dire franchement ce qu’on pense, par texto, mail, MSN ou lettre, mais il faut éviter de le faire par personne interposée si on ne veut pas que tout le collège soit au courant ! 

Le plan galère
On ne peut pas forcer quelqu’un à nous aimer.
Si ça ne marche pas, i I faut essayer de passer à autre chose. Même si c’est difficile sur le moment ! On ne doit pas faire l’erreur de vouloir aimer absolument quelqu’un qui ne veut pas de nous. C’est aussi avec les «coups durs», les déceptions, qu’on avance...

Si nos parents veulent savoir si on est amoureux, on peut toujours répondre :

  • « Ah ! ah ! tu aimerais bien savoir... »
  • « Et toi, c’était quand la première fois ? »
  • « Tu rêves si tu crois que je vais te le dire... »

 De quoi s'agit-il ?
Tomber amoureux est une des grandes attentes des adolescents. On pourrait penser qu’à notre époque c’est devenu moins important, mais pas du tout et au contraire.
Les adolescents d’aujourd’hui ne s’engagent pas dans une relation à la légère. Ils ont une vraie conscience de l’importance des sentiments. C’est pour cela que certains attendent assez longtemps avant de « sortir » avec leur premier(ère) petit(e) ami(e). Et puis l’amour fait toujours un peu peur, car l’ado se demande si l’autre l’aime pareil, autant, plus... Il sait qu’il peut souffrir, alors il reste prudent!

Notre conseil
Ne pense pas que jamais personne ne tombe amoureux de toi, que tu n’en vaux pas la peine, sous prétexte que tu n’as pas de petit(e) ami(e). Cela veut juste dire que personne n’a osé te dire qu’il était amoureux, nuance ! Ainsi, peut-être qu’autour de toi il y a plein de grands timides qui t'aiment en secret et qui attendent que tu fasses le premier pas. Alors, ouvre tes yeux et tes oreilles !.

Vrai ou faux ?
« ... L'amour rend "aveugle". ... »
Bien sûr, c’est une image, mais il y a un peu de vérité là-dedans. En effet, quand tu es amoureux, le cerveau sécrète des endorphines (l’hormone du plaisir) et des ocytocines (l’hormone du lien social), et alors tu te sens « transporté », un peu euphorique et tu vois « la vie en rose », car ces hormones ont tendance à ne te faire voir que les bons côtés et à gommer les mauvais.
C’est pour cela qu’au début tu trouves toujours plein de qualités à ton amoureux(se) et que, petit à petit, tu te rends mieux compte de ce qu’il (elle) est vraiment. C’est normal, l’amour fonctionne de cette façon ! Il faut le savoir pour comprendre qu’au début c’est toujours génial, mais qu’après il faut créer une vraie relation amoureuse avec des idées, des activités, des objectifs communs à partager si tu as envie que ça dure...

On se couchera moins bête ce soir ! Comment le renard construit sa maison ?
Il creuse trois terriers sous la terre : un petit, très frais, pour passer l'été, un plus grand, pour s'abriter l'hiver, et un dernier où il place ses réserves de nourriture.