Les Français sont les Européens qui ont le plus d’animaux de compagnie, tous types confondus. Les grands vainqueurs étant les poissons : au nombre de 36 millions, ils arrivent bien avant nos 11 millions de chats et nos 9 millions de chiens !

C'est quoi ?
C’est une petite boule de tendresse qui ne nous harcèle pas pour faire nos devoirs, montrer nos notes ou ranger notre chambre !

Le bon plan
Tes parents ne veulent pas d’animaux ? Demande-leur un chien le plus gros possible, comme un saint-bernard. Colle des photos de ce chien partout dans la maison. Regarde le film Beethoven en boucle. Bref, quand ils en auront plus qu’assez de ta «Saint Bernard mania», émets l’idée qu’un petit animal pourrait aussi te faire plaisir.* Ils seront trop contents de t’offrir un chihuahua ou un NAC (nouvel animal de compagnie, désignation incluant les lapins, les cochons d’Inde, les oiseaux et les poissons). Comme tu n’en attendais pas autant, te voilà super content !
* Les auteurs déclinent toute responsabilité en cas d’échec du bon plan !

Le plan galère
On ferait mieux de réfléchir avant de promettre à nos parents que, s’ils nous offrent un animal, on s’occupera de tout. Tout, ça veut dire que notre argent de poche va servir à acheter des croquettes plutôt que des gadgets. Que l’on est prêt à se lever à 6 heures, parce que le chien doit faire ses besoins. A ramasser ses crottes dans la rue, pour éviter qu’une personne ne glisse dessus. A passer l’aspirateur pour enlever les poils sur le tapis... Au lieu de leur faire de fausses promesses (qu’ils n’oublieront pas), il vaut mieux leur dire qu’on se sentira moins seul quand ils rentreront tard du travail !

Devinette
Question :
Que disent deux chats quand ils sont amoureux ?
Réponse :
Nous sommes « félins pour l'autre ! »

De quoi s'agit-il ?
Plus drôle qu’une peluche, plus gentil qu’un copain (il ne juge pas et est toujours content de nous voir), l’animal de compagnie est souvent perçu comme le « meilleur ami » par excellence.
On ne compte plus les études attestant que la présence d’un animal développe le sens de l’observation et de la communication. Apporte une plus grande sensibilité émotionnelle. Aide à prendre confiance en soi et fait partie des meilleurs antistress !
À rappeler à tes parents s’ils hésitent encore à en prendre un..

Notre conseil
Il n’y a pas que ton désir qui compte. Tu dois aussi t’assurer que le mode de vie de ta famille est compatible avec celui d’un animal, faute de quoi, il sera malheureux et risque d’être atteint de troubles du comportement.
Il faut donc bien réfléchir avant de craquer. Avec un chiot ou un chaton, ta famille en « prend » pour dix ou quinze ans (sept ans pour un lapin, cinq ans pour un cochon d’Inde, trois ans pour une souris, etc.) ! Il faut aussi du temps pour bien s’occuper d’un animal, sans oublier un budget annuel de 400 à 600 € par an pour un chat et de 750 à 1 500 e pour un chien (selon sa taille). Enfin se pose la question de savoir quoi faire de lui en cas d’absence...

Vrai ou faux ?
« ... On peut faire cloner son animal. ... »
Vrai ! Une riche Américaine l’a déjà fait dans l’espoir de faire « revivre » son ex-chien qu’elle aimait tant ! Elle a payé 150 000 dollars et, pour ce prix-là, son clone n’a même pas le même caractère que son chien d’origine. Forcément! Un clone, c’est juste une sorte de vrai jumeau, mais pas né le même jour ni à la même heure. Ça fait cher le jumeau, non ? Et dire qu’à côté il y a des milliers de chiens qui attendent un nouveau maître dans un refuge...

On se couchera moins bête ce soir ! Comment le renard construit sa maison ?
Il creuse trois terriers sous la terre : un petit, très frais, pour passer l'été, un plus grand, pour s'abriter l'hiver, et un dernier où il place ses réserves de nourriture.