Puberté : quand le désir s'affirme

« Dès que je vois une fille que je trouve belle (bien formée, etc.), je bande et je subis donc beaucoup de moqueries du genre : “regardez le petit bonhomme de Malo” et tout le monde rigole pendant que moi  je suis très gêné. Je n’ose pas en parler à mes parents. Que faire ? »
« Je pense vraiment trop au sexe et je pense que je ne suis pas normale, Aidez-moi ! »

Pourquoi ça m'arrive ?
La sécrétion des hormones sexuelles féminines et masculines au moment de la puberté est à l’origine de pas mal de chamboulements, et les sentiments qui t’envahissent - à commencer par le désir - en font partie. C’est donc tout à fait normal. Cependant, ce qu’il faut bien comprendre, c’est que tu ne maîtrises pas grand-chose. Tout comme le fait de rougir n’est pas un acte volontaire, les érections pour un garçon ne surviennent pas que sur commande, loin de là. Pour éviter que cela se voie trop, il ne te reste plus qu’à mettre des pantalons un peu plus larges ou un long tee-shirt qui descend jusqu’en haut des cuisses !  

Comment faire ?
Entraîne ton cerveau à penser à autre chose ! Si ton cerveau s’emballe dès que tu vois une image excitante, l’inverse est aussi vrai. Pour stopper net une érection, tu peux donc essayer de penser simultanément à quelque chose de vraiment pas excitant pour toi comme la tonne de devoirs qui t’attend ce soir, ou encore visualiser n’importe quelle image déplaisante.
Il n’y a pas de recette unique : c’est à chacun de trouver ce qui fonctionne pour lui. Idem pour les filles qui pensent trop au sexe : il leur suffit de se concentrer sur une pensée ou une image qui les renvoie à un souvenir plus sage.
Cette petite gymnastique du cerveau demande un peu d’entraînement avant d’être efficace, il ne faut donc pas se décourager.

Vrai ou faux ?
« Désirer quelqu'un et être amoureux, c'est pareil !. »
Faux !. Si la plupart du temps, lorsque tu es amoureux, tu éprouves du désir pour cette personne - tu as envie de la toucher, de l’embrasser, de passer du temps avec elle, etc.-, l’inverse n’est pas forcément vrai. Tu peux éprouver certaines sensations pour quelqu’un de physiquement attirant, mais cela ne veut pas dire pour autant que ton souhait le plus cher serait de partager plus de temps avec lui.

Si quelqu’un se moque de toi parce que tu rougis en présence d’un autre collégien, tu peux toujours répondre :

  • « Où il y a de la gêne, y a pas de plaisir ! »
  • « Mais non, j’ai chaud, je viens de courir ! »
  • «J’ai pris un coup de soleil car je sors de chez moi. J’ai une vie sociale, moi ! »

On se couchera moins bête ce soir ! Comment le renard construit sa maison ?
Il creuse trois terriers sous la terre : un petit, très frais, pour passer l'été, un plus grand, pour s'abriter l'hiver, et un dernier où il place ses réserves de nourriture.