Premier baiser

Une caresse qui vient du cœur.

Les ados ne pensent qu'à ça...

S'embrasser, c'est caresser les lèvres puis la langue de l'autre avec sa langue.
C'est un acte d'amour intime, il est donc normal d'avoir un peu peur la première fois.

Le premier baiser

Celui qu’on n’oublie jamais, qu’il soit catastrophique ou paradisiaque.

Quelques trucs :

  • Faire comprendre à l’autre qu’on veut l'embrasser. Y aller en douceur. Avant le baiser, on peut caresser son visage, ses cheveux, ou encore lui prendre les mains en le/la regardant amoureusement.
  • Commencer par poser doucement ses lèvres sur celles de l’autre, puis jouer lentement avec sa langue pour explorer les lèvres, la langue, les dents.
  • Le baiser aime les préliminaires, pas la peine de foncer bouche grande ouverte en plongeant sa langue jusqu’au fond de la bouche de l’autre. Pas la peine non plus de tourner sa langue à toute vitesse.
  • Prendre le temps de respirer et faire attention à son haleine.
  • Le plus joli des baisers est celui qu’on invente ensemble

Le flirt poussé

C’est le temps des baisers longs et profonds et des premières caresses. Période intermédiaire entre les premiers baisers et le premier rapport sexuel. Les caresses se font plus précises, parfois sur les seins ou sur le sexe. Les vêtements commencent à se relever, à s’enlever... C’est un moment à savourer parce qu’il apprend à connaître la sensualité avant la sexualité.

Le baiser préliminaire

Le baiser stimule nos zones érogènes et il fait monter l’excitation, en préalable au rapport sexuel. On embrasse le cou, la nuque, on explore les lobes des oreilles avant de venir sur la bouche. Goût, toucher, odorat : le baiser éveille nos sens et nos désirs.
Le corps entier prend plaisir à être embrassé de partout.

Vrai ou faux ?

  • Le suçon, c’est obligé dans le flirt ?
    Faux : c’est une ecchymose qu’on se fait en suçant fortement la peau (généralement sur le cou). La marque rouge reste visible 3, 4 jours. Libre à vous de refuser. On fait souvent ça pour « marquer » l’autre, une envie que le flirt soit visible de tous.
  • En embrassant, on peut se donner des maladies ?
    Vrai : mais pas plus qu’en éternuant sans mettre sa main devant sa bouche. On peut attraper une grippe, et surtout la mononucléose, un virus infectieux baptisé la maladie du baiser. Cette maladie n’est pas grave à l’adolescence et se soigne très bien.
  • Le baiser est pratiqué partout ?
    Faux : il y a eu des cultures où on ne s’embrassait pas (les Inuits, les Tahitiens préféraient le baiser olfactif, nez contre nez, ou nez contre joue). Encore aujourd’hui dans certaines cultures, on ne s’embrasse pas en public (en Inde par exemple).

Comment embrasser un garçon ou une fille pour la première fois ?

On se couchera moins bête ce soir ! Comment le renard construit sa maison ?
Il creuse trois terriers sous la terre : un petit, très frais, pour passer l'été, un plus grand, pour s'abriter l'hiver, et un dernier où il place ses réserves de nourriture.